Refonte des 10 ans

Bonjour à tous !
J’espère que vous allez bien. Pour ma part, un peu de fatigue, on peut remercier le boulot monstrueux qui a été abattu. J’ai profité des 10 ans du site pour faire une refonte visuelle mais surtout fonctionnelle des photos.
Avant il y avait un menu déroulant. Mais avec la longueur de liste, ça devenait compliqué de faire un truc propre et qui déborde pas de l’écran. Du coup, un coup de rétropédalage et BEAUCOUP de codage plus tard… Il y a une page regroupant les différentes catégories ET les années de reportages. J’en ai profité pour faire 2 catégories supplémentaires au lieu d’encombrer la catégorie Divers.

Donc pas de photos ajoutées, mais un gros travail de fond et de structure du site. Pas de photos non plus pour vendredi prochain, n’étant malheureusement pas là.

Je vous laisse redécouvrir le site, n’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez !

Je vous souhaite un bon week-end et à dans 2 semaines ! 🐨

PS : En fait si… y’a quand même une nouvelle photo, celle de fond, que j’ai fais plus grande et adaptée pour les grands écrans, même du 8k ! 😉

PS2 : Je ferai une petite rétrospective pour les 10 ans du site et bilan de cette décennie (avec les mots-clef croustillants habituels ! 😁 )

Fromaaaage !

Bonjour à tous !
Aujourd’hui, un peu de gourmandise avec neuf photos de plats et de nourritures et boissons.

Je travaille actuellement sur la mise en page pour l’édition du livre du reportage à Prague en 2014 (oui, je sais, il était temps que je m’en occupe ^^’). Je vous en parlerai plus en détail dès que j’aurai fini la maquette.

Bon week-end à tous et à vendredi prochain ! 🐨

Figurines de JDR et impression 3D

Bonjour à tous !
Pour aujourd’hui, je vous propose 12 photos de figurines de JDR que j’ai fais.

Il y a Greldik, un nain berzerker-briseur de titans, ancien pirate, chaotique-mauvais, roublard, alcoolique et un peu fouteur de merde. Il possède une hache de guerre à deux main mythique qui… créé de l’alcool à volonté via son pommeau !
Il y a ensuite Rebbeca, une Inspectrice de Cthulhu, pas encore de tare à cause de jets de santé mentales trop foireux, elle s’est déjà battue avec les Profonds d’Innsmouth. Son .38, souvenir de sa formation, lui a déjà joué des tours, mais a pu sortir des critiques aux bons moments. Et enfin Raptor-Jézhû, dieu moderne de la mort, la badassitude incarnée, là pour récolter les âmes des autres avec généralement pas mal de violence et une pointe de steam-punk. Il est armé de sa faux et de son mosin-nagan pour shooter les âmes à distance.

Ces figurines ont été réalisées sur le site DesktopHeroes (ancienne et nouvelle version) puis imprimés à la maison. J’ai passé une bonne journée à peindre chacune des figurine (mesurant environ 10cm de haut). Le résultats d’impression pour Greldik aurait pu être plus propre pour les lignes d’impression un peu trop marquées, ou alors le problème d’alignement du torse pour Raptor-Jézhû.

Je vous laisse ici avec les photos et des idées de persos ou pnj pour les jdr, et je vous dis à vendredi prochain ! 🐨

Fin de l’Aventure en Espagne

Bonjour à tous !
Et nous y voilà, le dernier jour de notre aventure en Espagne avec Sam. 9 jours de soleil, de feria, tapas, visites et bonne humeur ! Nous voici donc sur le chemin du retour, avec un passage racoleur (oui, pleins de visites sur le site, ouiiiii ! 😇 😎 ).

Je vous souhaite un bon week-end et à vendredi prochain pour les prochaines photos 🐨

7-8èmes jours en Espagne

Bonjour à tous !
Aujourd’hui, l’article du reportage couvre les jours 7 et 8 de notre aventure en Espagne car les journées furent plutôt en mode repos (et peu de photos).
Et le lendemain (9ème jour, pour vendredi prochain)) sera le retour.

Je vous dis donc une bonne (bien que rapide) lecture et à vendredi prochain pour la fin du reportage ! 🐨

6ème jour en Espagne

Bonjour à tous !
J’espère que vous allez bien aujourd’hui !
En attendant le début du déconfinement progressif, voici votre article de la semaine. Le 6ème jour de notre aventure en Espagne avec Sam !
Nous allons au parc naturel Cabo de Gata, en mode fournaise… Mais on se réconfortera des efforts avec… des montaditos !

Bonne lecture et à vendredi prochain ! 🐨

5ème jour en espagne

Bonjour à tous !

Aujourd’hui une grosse journée pour le reportage avec Sam. Aujourd’hui nous allons visiter le désert de Tabernas et 2 studios/décors de cinéma, dont le dernier encore en activité ici.

Bonne lecture, bonne fête du premier mai et un très bon week-end à tous ! À vendredi prochain pour la suite ! 🐨

Notre Seigneur Saint Frometon 1er

Bonjour à tous !

Aujourd’hui, pas de reportage en espagne, mais une recette de fabrication de fromage maison. Parcequ’on a le temps, et pourquoi pas essayer d’en faire ? C’est super bon !
(Et puis plus simplement : le fromage, c’est la vie !)

Pour la fabrication du fromage, il faut :

  • une grande gamelle qui peut aller sur le feu et qui peut contenir la quantité de lait adéquate,
  • un thermomètre,
  • de la présure (trouvable en pharmacie),
  • des ferments pour fromage (pas obligatoire, mais c’est mieux),
  • du lait cru frais, à raison de 1L de lait cru pour un résultat de 100gr de fromage environ,
  • une cave fraîche (environ 13°C),
  • du temps d’affinage.

1) Dans la gamelle (une soupière de 4L pour ma part), verser le lait cru frais. 3L dans mon cas, afin d’avoir des fromages d’environ 300gr. Il vaut mieux utiliser le lait cru le plus frais possible (fraicheur en terme de date, pas de température hein ! ).

2) Monter tout doucement à 28-29°C, couper le feu, ajouter la présure selon les indications de la notice (pour la mienne, c’est 3 gouttes par litre de lait). De même pour les ferments. Bien brasser délicatement.

3) Retirer le thermomètre, couvrir la gamelle et laisser au repos à température ambiante (dans la cuisine) pendant 24h sans le bouger. Le lait va cailler grâce à la présure.

4) 24h plus tard… Le lait à normalement caillé ! Le petit lait a commencé à bien se séparer, et le lait est devenu fromage. Du fromage frais façon faisselle, mais du fromage quand même !

5) Avec une tige fine, un pic à brochette ou ustensile approchant, découper de gros cubes dans le fromage. À ce moment-là on peut choisir soit de simplement égoutter le fromage pour le manger comme fromage blanc, ou le mouler pour le faire affiner.

6) Pour ma part, c’est affinage. Du coup, je verse le contenu de la gamelle dans un torchon fin (étamine) dans une passoire, et je récupère le petit-lait dessous. Je le laisse égoutter 2h comme ça.

7) Le petit lait ira en bouteille, ça remplacera le lait dans les gâteaux pour avoir du goût, mais beaucoup moins de gras (le gras étant caillé dans le fromage). Notre fromage bien égoutté est nettement plus sec.

8) Je mets le fromage dans mon moule (pour moi, c’est un petit seau de 1L que j’ai percé en Ø3mm) pour qu’il continue de s’égoutter dans une forme adéquate. Et là, 2 choix à nouveau : Soit je le laisse s’égoutter tout seul, soit je le presse pour faire une pâte plus compacte.
J’ai testé pour les 3 premiers fromages de le faire avec pressage (16kg pour les 2 premiers et 8kg pour le 3ème) et de laisser sans pressage les fromages 4 et 5 pour tester.

Pour le pressage j’ai fabriqué des cales en bois pour pouvoir appuyer sur le fromage et j’ai utilisé les contrepoids de mon télescope comme masse d’appui.

9) 24h de pressage plus tard, on a une pâte compact avec le pressage, et une pâte qui tient tout juste ensemble sans le pressage. On démoule et on sale tous les côtés du fromage avec du sel fin.

10) On mets le fromage sur une planchette en bois ou des claies, on le protège des insectes et autres bestioles, et on le laisse en cave s’affiner avec le temps.

11) Tous les deux jours, on retourne le fromage, on le brosse avec la main et on le laisse continuer à s’affiner. On continue comme ça pendant environ 8 semaines… mais ça, ça va dépendre de l’affinage que l’on recherche.

12) Une fois l’affinage terminé, on déguste ! Les fromages forment une espèce de petite tomme.

Pour les fromages pressés à 16kg, ça fait une pâte vraiment compacte (c’est pour ça que j’ai testé sans pressage pour les 2 derniers). La version à 8kg est encore en train d’affiner, et les 2 sans pressages viennent d’être mis en cave. Résultats et comparatifs dans 8 semaines !
Ce ne sont pas des fromages dans le genre maroilles, brie, comté, mais ça donne des fromages plutôt simples, mais bons !

En attendant vendredi prochain, je vous souhaite un bon week-end et une bonne fabrication pour ceux qui se lanceront dans l’aventure ! 🐨 😇